Comment le Japon se prépare aux séismes ? | Eternal Japon

SPÉCIAL ÉTÉ : 20% DE RÉDUCTION AVEC LE CODE : ETE20

Rechercher

    Cette section ne contient actuellement aucun contenu. Ajoutez-en en utilisant la barre latérale.

    Image caption appears here

    Add your deal, information or promotional text

    Comment le Japon se prépare aux séismes ?

    • 4 min lu

    comment le japon se prépare aux séismes

    Le Japon est un pays qui a connu plus que sa part de catastrophes naturelles, et ce faisant, il est devenu l'une des nations les mieux préparées au monde.

    Lorsque vous comparez le nombre de catastrophes qui ont frappé le pays, plus la densité de population, et que vous le comparez au taux de mortalité, les chiffres modernes sont en fait étonnamment faibles.

    La capacité d'innover, d'investir, d'éduquer et de tirer les leçons des erreurs du passé a fait du Japon le pays le mieux préparé aux tremblements de terre dans le monde.

    Bâtiments solides contre les séismes

    bâtiment anti séisme tokyo

    Étant donné la régularité des tremblements de terre au Japon, toutes les maisons sont construites pour résister à un certain niveau de secousse. Au Japon, les maisons sont construites pour répondre à des normes antisismiques rigoureuses qui ont été fixées par la loi.

    Ces lois s'appliquent également à d'autres structures comme les écoles et les immeubles de bureaux. On dit qu'environ 87 % des bâtiments à Tokyo sont capables de résister aux tremblements de terre.

    De nombreuses structures sont construites de manière à devenir un peu plus flexibles en cas de secousse, et certaines sont construites en téflon, ce qui permet aux bâtiments de bouger avec le choc, tandis que d'autres ont des bases gonflées, en caoutchouc ou remplies de fluide, qui peuvent absorber les chocs.

    Le célèbre Skytree de Tokyo a été construit pour résister aux catastrophes naturelles en imitant la forme des anciennes pagodes en bois, qui ont survécu à des siècles de tremblements de terre.

    Un système d'urgence sur smartphone

    téléphone urgence séisme

    Au Japon, chaque smartphone est équipé d'un système d'alerte d'urgence en cas de tremblement de terre et de tsunami. Déclenché environ cinq à dix secondes avant les catastrophes imminentes, il est destiné à donner aux utilisateurs le temps de se protéger rapidement si nécessaire. Le système chante "Jishin desu ! Jishin desu !" (traduit par "Il y a un tremblement de terre") jusqu'à ce que le tremblement de terre s'arrête.

    Des trains de haute technologie

    shinkansen

    Le Japon est un pays dominé par les trains et leur réseau de shinkansen(trains à grande vitesse) est le transport du futur, qui sillonne la campagne à un rythme effréné.

    Pour assurer la sécurité de tous les passagers, les trains sont équipés de capteurs de tremblements de terre qui se déclenchent pour geler tous les trains en mouvement dans le pays si nécessaire.

    En 2011, lorsqu'un tremblement de terre de magnitude 9 a frappé le Japon, 27 shinkansen étaient en mouvement. Chaque train a été déclenché par des pré-séismes de moindre ampleur et s'est arrêté avant le grand tremblement de terre, ce qui n'a fait aucun mort ni même aucun blessé.

    Des alertes à la TV

    télé japon

    Si un tremblement de terre frappe le pays, toutes les chaînes de télévision japonaises passent immédiatement à la couverture officielle des tremblements de terre, ce qui garantit que la population est bien informée sur les moyens de se mettre à l'abri.

    Cette couverture fournit des informations sur les tremblements de terre, les endroits où chercher une protection et l'approche éventuelle de tsunamis, donnant ainsi aux citoyens le temps de se réfugier sur des terres plus élevées.

    La prévention sur les séismes

    prévention séisme

    Tout comme d'autres écoles dans le monde peuvent organiser des exercices d'incendie d'urgence, les écoles au Japon organisent régulièrement des exercices de tremblement de terre, parfois jusqu'à une fois par mois.

    Dès leur plus jeune âge, les écoliers sont informés sur la meilleure façon de se protéger et de rester en sécurité en cas de tremblement de terre dans leur région.

    La méthode la plus courante pendant les exercices consiste pour les enfants à se mettre sous leur bureau et à se tenir sur les pieds de leur table jusqu'à ce que le tremblement de terre soit terminé.

    Si les enfants jouent à l'extérieur, on leur apprend à aller directement au centre d'un espace ouvert pour éviter de se faire frapper par des débris qui tombent.

    Il existe également des excursions au Japon, où le personnel des services d'incendie locaux place les enfants dans des simulateurs de tremblements de terre, afin qu'ils puissent identifier la sensation d'un tremblement de terre dès leur plus jeune âge.

    Musée du Séisme

    musée séisme

    Le Japon aide également à protéger sa population contre de futures catastrophes naturelles en tirant les leçons des événements passés. En 1995, la ville de Kobe a été frappée par le grand tremblement de terre de Hanshin Awaji, qui a fait 5 000 morts et détruit des dizaines de milliers de maisons. Après la reconstruction de la ville, Kobe a également construit le musée commémoratif du tremblement de terre de Kobe.

    Construit pour se souvenir des personnes disparues lors de la catastrophe, il marche aussi comme un centre d'éducation rempli d'installations éducatives utiles sur la prévention des catastrophes ainsi que la survie.

    Kit survie séisme

    kit survie séisme

    La façon dont chaque ménage se prépare à un tremblement de terre varie ; cependant, de nombreux foyers sont approvisionnés en kits de survie aux tremblements de terre. On y trouve du matériel de premiers secours, des bouteilles d'eau, des rations alimentaires, des gants, des masques faciaux, des feuilles d'isolation, des outils de survie comme des torches et même des radios qui diffusent des mises à jour régulières. Vous pouvez vous procurer toutes les fournitures nécessaires aux kits de survie dans la plupart des pharmacies ou des magasins de mode de vie comme Don Quichotte ou Tokyu Hands.

    Tunnel de décharge d'eau

    Tunnel de décharge d'eau japon

    L'un des exploits les plus impressionnants de l'ingénierie est le peu connu tunnel de décharge d'eau de Tokyo, situé à la périphérie de la ville, patiemment installé sous un terrain de football et un skate-park.

    Ce grand tunnel caché recueille les eaux de crue causées par les catastrophes naturelles comme les cyclones et les tsunamis et redistribue l'eau en toute sécurité dans la rivière Edo.

    Cela signifie que si la région est frappée par un tremblement de terre et déclenche un tsunami, la ville devrait être épargnée de toute inondation majeure. Sa construction a duré 13 ans et a coûté 3 milliards de dollars, mais on ne peut pas mettre un prix sur le nombre de vies qu'elle promet de sauver.