Nous continuons de livrer pendant le confinement avec les règles de sécurité.

Rechercher

    Cette section ne contient actuellement aucun contenu. Ajoutez-en en utilisant la barre latérale.

    Image caption appears here

    Add your deal, information or promotional text

    Dragon Japonais : Mythes et Légendes

    • 13 min lu

    Dans un monde où la mythologie Japonaise peut-être encore plus fascinante qu’un livre d’histoire, nous allons nous pencher sur la mythologie japonaise et le dragon japonais ; source inspiration de nombreux contes mais aussi une grande influence dans l’art, la musique, les vêtements du pays du soleil levant.

    Aujourd’hui, on va vous faire découvrir le univers infini des histoires et récits de cette créature antique qui a bercé l’enfance de beaucoup.

    Lever les Mythes sur les Dragons Japonais

    dragon

    Contrairement aux dragons que l’on a l’habitude de voir à la télé, les contes et autres histoires surnaturelles, les dragons japonais ont des caractéristiques très spécifiques. Bien que grandement inspirés des dragons chinois, nous sommes loin des créatures aux grandes ailes dominante de reptiles volants et cracheuses de feu.

    Dans la mythologie japonaise ce sont plutôt des créatures à la morphologie d’un serpent au corps long et étiré sur plusieurs mètres, accompagné de quelques écailles ou parfois même des plumes. Il est à l’image de ceux que l’on peut voir dans de nombreux films d’animation japonais du style Hayao Miyazaki et le studio Ghibli. Comme quoi, les Anime peuvent-être bien plus réels qu’on ne le pense !

    Mais un dragon surpasse tous les autres au Japon, et fait partie intégrante de l’histoire et de la culture : Ryujin, le maître des océans. À lui seul, on pourrait en faire un article de blog presque infini ! On va bien-sûr l’aborder sous tous ses angles, mais il sera également accompagné d’autres dragons populaires et leur place dans la culture, qui sont tous plus fascinants les uns que les autres.

    Origines du Dieu Dragon Ryujin

    Dragon Ryujin

    Victime de son succès dans les récits Japonais, Ryujin a un tas d’origines différentes, que ça soit suivant les cultures, l’histoire, les pays ou la religion. Histoire de clarifier un peu tout ceci, on va se pencher un plus plus précisément sur 3 d’entre elles.

    A. Kuzuryuu, l’Origine Japonaise : Dragon à neuf têtes

    Un dragon imposant qui est le plus connu au sein du pays du soleil levant, notamment avec son histoire tout aussi variée qu’unique. Peu-importe son origine et son histoire, la finalité reste la même : il a été exorcisé par un héros, en passant d’un « mauvais dragon » à un « bon dragon ».

    • Dokuryuu, c’est un dragon aux crocs aiguisés et faits pour empoisonner sa victime. C’est un des mythes qui appartient à la légende d’Hakone, une ville au sud de Tokyo.
    • À Nagano, au centre du Japon, le démon à neuf têtes fréquentait une shrine (lieux culturel et religieux) de la ville, avant de se faire exorciser.
    • Dans la préfecture de Chiba, une petite province à l’est de Tokyo, avait une croyance locale qui disait qu’un grand prince nommé Yamato Takeru aurait battu le dragon à lui seul. 

    B. Origine Indienne du Dragon : Hachidairyuo

    Si on lit le « Kanji » de ce dernier, à savoir, le caractère qui le représente, il signifie « les 8 rois Dragons ». Dans l’ancien temps en Inde, ils pensaient qu’il y avait de nombreux dragons, tous dans une hiérarchie bien précise suivant leur force. Ces derniers étaient tout en haut du classement notamment car ils ont créé la « pluie douce », une pluie invoquée pour bénir Bouddha à sa naissance. Fascinant !

    D'ailleurs, nous vous conseillons un collier arbre de vie qui sera parfait pour vous rappeler le bouddhisme et toute la philosophie de vie autour de cela.

    C. Zennyoryuou, la Bonne Dame 

    Un dragon qui est la fille d’un des 8 Rois Dragons cités plus hauts. Un dragon très bénéfique pour le peuple car il aurait provoqué la chute des pluies lors de mauvaises périodes pour la récolte des cultures dans tout le Japon. Aujourd’hui, on dit qu’elle vit au sein du lac Shinsenen à Kyoto, l’ancienne capitale traditionnelle du pays. 

    Ryujin, l’Apparence d’une Légende

    Ryujin

    Comme on a pu le voir plus haut, les dragons japonais sont en majorité des serpents. Ryujin l’un des dieux dragon les plus célèbres du pays du soleil levant en fait bien sûr parti.

    Pour comprendre le pourquoi du comment ils sont inspirés de ce reptile et pas un autre, il faut déjà qu’on voit ensemble la signification du serpent dans la culture japonaise, et comment il s’est transformé en Dragon Japonais par la suite. 

    A. Dieu de la Fertilité 

    Il y a une croyance populaire au Japon qui fait que si vous mettez une coquille de serpent dans votre portefeuille, vous gagnerez plus d’argent. Ça peut paraître étrange, mais en se creusant un peu la tête, on peut retrouver beaucoup d’informations sur cette croyance avec la mue de ce dernier. 

    Il se renouvelle constamment, pour être plus fort, plus solide, plus imposant, et donc, gagner en robustesse dans le temps. Si l’on associe cette pensée à l’argent, le serpent va appliquer ces propriétés à votre compte en banque, et le dupliquer directement dans votre portefeuille.

    C’est dans cette vision que la fertilité est exprimée au Japon, et c’est vrai que pour nous, européen, c’est une signification totalement différente de la nôtre. Après tout, c’est pour ça qu’on aime la culture Japonaise, non ?

    B. Dieu de l’Eau 

    C’est également un dieu de l’eau, et ce, pour de nombreuses raisons. Les serpents ne sont pas des créatures qui vivent dans l’eau mais ils nagent librement dans cette dernière, de quoi y trouver un premier grand rapprochement.

    Le serpent japonais préfère les endroits humides avec une végétation épaisse plutôt qu’un terrain sec et rocheux, c’est le monde qui l’entoure qui lui a donné cette signification : à l’époque, les Japonais n’avaient pas forcément conscience que des serpents dans des milieux désertiques à l’autre bout du monde étaient présents.

    Pour faire simple, on les retrouve souvent dans les champs et les marécages des campagnes japonaises, c’est ainsi qu’au Japon, le serpent était considéré comme une créature liée à l’eau. L’eau étant un élément nécessaire à la vie humaine, elle a un impact direct sur la récolte de la culture, notamment celle du riz, qui était une réelle monnaie dans les temps anciens.

    Sinon remonte encore plus loin dans l’histoire, le Japon considérait le serpent comme un dieu de l’eau avec l’influence du grand seigneur du mont Miwa, un dieu à la forme de ce reptile allongé. Et ce n’est pas le seul dragon qui prend une apparence humaine ! Ceci-dit, on en reparlera un peu plus tard dans l’article. 

    C. D’un Serpent à créature Mythologique 

    Les croyances sur le passage de l’apparence d’un serpent vers le Dragon Japonais sont très variées et parfois controversées. Histoire de ne pas trop s’embrouiller les pinceaux, on va parler de la plus commune : 

    Après 500 ans de vie, un serpent peut devenir un « Mizuchi », un long reptile mythique vivant dans l’eau avec 4 pattes qui empoisonne les humains. Voilà un petit lien avec le Dokuryuu de la légende d’Hakone vue un peu plus haut. 

    Mais on ne le considère toujours pas un réel Dragon : ce n’est que 500 ans plus tard, soit 1000 ans après sa naissance, qu’il en deviendra un. Après, qu’il soit un bon ou un mauvais, c’est encore une autre histoire… 

    Signification du Dragon Japonais

    dragon street art

    Ryujin, comme on a pu le voir, rien que par son origine ou son apparence, est le Dragon Japonais dont on peut le plus s’inspirer pour parler de la culture Japonaise. Bien que sa signification soit très positive rien qu’avec ce qu’on dit du serpent, il y a beaucoup plus à savoir avec sa couleur.

    Étroitement liées à ce que l’on peut retrouver sur les produits Japonais en général, les couleurs d’un Dragon Japonais vont tout de même avoir une signification légèrement différente de celles qu’on a l’habitude d’évoquer. Tout comme un bon sake Japonais, ça évolue avec le temps, et c’est ça qu’on aime !

    A. Dragon Blanc 

    Avec sa couleur blanche, le Dragon Japonais va représenter beaucoup de choses, notamment ce qui touche à la prospérité et la fertilité.

    On dit que ce type de Dragon est le Gardien de toute la partie est du monde, et pour ceci, il va apporter de la chance pour toutes les dépenses du peuple. À travers l’argent, sa bénédiction va aider à faire grossir ses richesses, mais pas que ! Comme dit précédemment, le riz était une réelle monnaie au pays du soleil levant, et avoir de nombreuses récoltes signifiaient une grande richesse.

    Sa réelle puissance était de dupliquer ces dernières, offrir la chance de pouvoir les stocker en grande quantité et donc revendre. Pour le petit détail il apportait aussi sa bénédiction pour le mariage !

    B. Dragon Noir

    Ce Dragon Japonais était quant à lui le gardien du nord de notre planète. Pour ceci, cela peut paraître étrange, mais c’est une réelle aide pour tout ce qui concernait l’hygiène : que ça soit la salle de bain comme les toilettes !

    Avec ceci, il apporte l’amour dans un couple, dans un mariage, et la joie de vivre avec son ou sa bien-aimée. Tout ceci, pour englober quelques points majoritaires : la santé, l’air frais et le bien-être.

    C. Dragon Bleu

    À chacun son point cardinal, le Dragon Japonais Bleu représente l’ouest. Mais vous vous doutez bien que ce n’est pas tout : il va vous apporter tous les talents liés à l’éloquence. Que ça soit dans la musique, l’habilité à parler avec une voix parfaite, ou une voix qui va vous apporter bonheur et richesse, il fera de vous un orateur ou oratrice de légende.

    Il va également apporter un plus pour le jardinage et toute l’énergie utilisée pour ce dernier. Les arbres, les plantes, et les fruits, c’est ce qui fait sa force unique. 

    D. Dragon Rouge

    Peu de détails sur ce qu’il apporte, on peut pourquoi pas en déduire qu’il va vous combler de bonheur à travers le travail et l’avenir professionnel. Ceci dit, il va protéger une terre complémentaire aux 3 autres : le sud et sa chaleur. 

    E. Dragon Doré 

    Pour combler le tout, ce dernier va être le gardien du centre de la terre. Fier de son allure, il va donner à son peuple une intelligence hors du commun qui va garantir un succès dans le commerce avec les habitants Japonais. 

    Tout ceci, entraîne une richesse en termes de terres, une bonne chance et surtout un foyer qui prospère de par sa beauté et sa taille.

    Entre un Dragon Occidental et un Dragon Oriental…

    dragon chinois

    On a enfin pu cerner ce qu’était réellement Ryujin au Japon. Chaque contrée a sa propre idée de comment était ce dragon Japonais, mais sa forme de serpent et les histoires autour de lui nous rapportent au même point : c’est un dragon bénéfique pour le peuple, très lié là l’eau et les océans, mais surtout un élément de la culture qui a tellement d’origines qu’on ne peut trouver la bonne !

    Mais en soit, qu’est-ce qui différencie le Dragon Asiatique d’un Dragon Occidental, comment on a chez nous ? Comme on a pu le voir, il est quand même très éloigné de l’idée qu’on a de cette créature mythologique, ce Ryujin… 

    On se fait une idée de ce dernier à travers ce qu’on a pu voir lors de notre enfance avec par exemple Shrek, ou dans des films comme Harry Potter :

    • Très souvent lié à des choses négatives, on le rapproche beaucoup à un monstre maléfique, qui veut du mal, et parfois même satan.
    • Il vit terré au sommet d’une montagne, garde un donjon, ou alors enfermé dans une cave souterraine.
    • Son apparence est marquée par de larges ailes, crache du feu et peut se tenir sur ses deux imposantes jambes. 

    Et ça, encore une fois, c’est très typique du Dragon que nous connaissons. Son apparence fait beaucoup plus peur, et est beaucoup lié à la terreur, et c’est quelque chose qu’on ne va pas retrouver chez le Dragon Chinois ou Dragon Japonais :

    • Il est vu comme un dieu, un esprit qui va venir protéger le peuple et qui ne cherche que le bien de ce dernier.
    • Il vit très souvent dans l’eau, qui est vue comme quelque chose de très bénéfique pour l’Asie. Ceci-dit, il peut tout de même voler, ça reste un dragon quand même !
    • Et son apparence, bien que très proche du serpent, est souvent imaginée comme une fusion de plusieurs animaux, qu’ils soient mythiques ou connus du grand public.

    Comme quoi, beaucoup de choses vont différencier le Dragon Japonais de l’image que l’on a chez nous, en France. Une chose dont on peut être sûr, et qui marque la plus grande différence : l’un apporte le bien et le bonheur, l’autre la peur et la terreur !

    Culture Nippone des Dieux 

    dragon symbole

    Au Japon, le Dragon va avoir des significations encore plus poussées que dans d’autres pays d’Asie. Lors de votre prochain voyage au Japon, vous pourrez très souvent voir, en été, des Dragons exposés et des vêtements comme des Kimono, Yukata ou Haori fièrement exhiber des dessins de celui-ci lors des Matsuri (Fêtes traditionnelles Japonaises).

    Mais avant de se pencher plus précisément sur ce qui fait de lui un réel Dieu Nippon, voyons voir ensemble quelques petits détails sur ses concurrents Chinois et Indiens. 

    A. Inde, Bouddhisme et Chine

    En Chine, il sert surtout de moyen d’attaque, de défense et de déplacement au Dieu en question : c’est un servant de ce dernier. Très souvent, il est représenté d’une certaine façon où le dieu en question va être sur son dos pour se déplacer en volant.

    Pour l’Inde et la culture du Bouddhisme, le dragon est encore une fois un servant, mais d’un dieu bien particulier : Bouddha ! En effet, si vous avez bien lu un peu plus haut, la légende dit qu’il a béni l’eau (« l’eau douce ») qui est venue se poser sur lui lors d’une pluie sacrée.

    Mais alors qu’en est-il du Japon ? Du calme, on y arrive ! Laissez-nous juste le temps de lire de nouveaux récits authentiques, directement avec nos collègues Japonais. Ils font tout pour vous donner le plus d’informations possibles, au plus proche du Japon, à savoir, directement depuis les librairies de Tokyo. En voilà de vrais reporters ! 

    B. Dragon Japonais

    Le Dragon Japonais ne va pas être l’esclave ou le servant d’un Dieu, non, c’est un dieu de par lui-même, et c’est la toute la différence avec ceux cités plus haut. 

    Pour ceci, il faut se référencer au concept de dieu en lui-même chez les Japonais : la culture se rapproche beaucoup de l’animalisme, qui dit qu’un dieu peut avoir son esprit dans n’importe quel être vivant, que ça soit une vache, un poisson, un insecte ou même un être végétal.

    On peut retrouver beaucoup de ces références dans le Shintoisme, le Bouddhisme pratiqué en majorité au Japon, qui a de grandes connotations avec la réincarnation en un autre être vivant.

    La raison pour laquelle il y a tant d’origines pour Ryujin, c’est qu’on peut retrouver sa naissance à partir de littéralement tous les animaux que l’on peut imaginer. On peut dire qu’à Kyoto, son origine sera celle d’un cheval, à Osaka un serpent, à Tokyo un oiseau, par exemple.

    Chaque petite ville ou préfecture a souvent sa propre idée du Dragon Japonais, sur son apparence, ses idées et les bénéfices qu’il apporte au peuple. Un tas d’histoires et d’anecdotes différentes sont à portée de main suivant l’endroit dans lequel on se situe.

    Un peu de Culture Draconique

    dragon culture 

    Comme vous le savez peut-être déjà, les Kanji, caractères d’écriture (grandement inspirés des Chinois, décidément !), ont un tas de significations différentes selon le contexte. Et ces derniers sont beaucoup utilisés pour faire référence au Dragon Japonais dans la langue de tous les jours. 

    • Par exemple, une tornade va se dire « Tatsumaki », et le caractère pour l’écrire peut aussi se lire comme étant « Dragon qui circule ». De par sa force lors de son envol, il brasse tellement de vent qu’il en créé de réels typhons !
    • L’expression « Gyukurin ni fureru » qui signifie « exaspérer une personne supérieure à soi-même ». On peut la traduire, selon son écriture par « toucher les écailles dans le sens inverse », celles que le dragon peut avoir sous son menton, et donc l’irriter.
    • Pour le petit détail, le Dragon Occidental va s’écrire différemment du Dragon Oriental, car les deux ont tout de même une signification bien éloignée. La prononciation reste par contre la même, on ne peut les discerner que par l’écrit, ou le contexte.

    Dragon et Vie Quotidienne 

    dragon glace

    Et pour doucement mais sûrement clôturer cet article sur le Dragon Japonais, on va bien-sûr voir ensemble ce qu’il en est d’aujourd’hui. Est-ce qu’il a encore une présence dans la culture ? Dans l’art ? La musique ? Les vêtements ? Ou bien même le cinéma ? 

    A. Art du Tatouage Japonais

    Le tatouage traditionnel Japonais va représenter une grande partie de la culture du Japon, et vous imaginez bien que les Yakuza, la mafia Japonaise, va jouer un grand rôle là-dedans. On retrouve beaucoup de Dragon Japonais dans ces derniers, qui sont par ailleurs, tatoués à la main (souvent avec des nattes de bambou) et non à la machine. 

    Les couleurs vont jouer un grand rôle sur la signification du tatouage, comme on a pu le voir précédemment, le blanc pour prospérité et la fertilité, le noir pour tout ce qui englobe l’hygiène, le bleu pour avoir une éloquence hors du commun, un peu de rouge pour l’avenir professionnel et le business, ainsi que le doré pour le succès dans sa globalité.

    B. Vêtements Japonais 

    Bien-sûr, il y a toute une partie streetwear et sportwear qui va souvent représenter cette créature mythique sur ses imprimés et designs. Après tout, c’est une sorte de marque de fabrique nippone, et on ne peut leur en vouloir : c’est beau, et stylé !

    Comme le Dragon Japonais représente aussi la force et l’influence, c’est que ce qu’on retrouve souvent dans la street culture et le hip hop, et ça, le pays du soleil levant l’a très bien compris.

    Sur beaucoup de sweat, hoodie, T-Shirts et même Haori, on va souvent retrouver un dragon entouré d’autres éléments bien connus de tous comme les fleurs de sakura, le Maneki Neko ou les buildings de la ville.

    C. Anime Japonais 

    Les films d’animation Japonais sont des détails de la culture qu’on retrouve beaucoup en Europe, qui n’a pas eu une enfance bercée par One Piece, Naruto, Death Note ou encore Dragon Ball ? 

    D’ailleurs en parlant de ce dernier, Dragon Ball, ça vous dit sûrement quelque chose les 7 boules pour invoquer Shenron, le légendaire dragon qui va vous exaucer le vœu de votre choix, même pour une petite culotte ?

    Si on se rappelle bien de l’apparence de ce dernier, c’est un dragon, en forme de serpent, qui vole dans le ciel, et qui est bénéfique au peuple en apportant sa bénédiction… Tout comme notre ami Ryujin, le principal protagoniste dans l’histoire mythologique de notre pays favori.

    Mais ce n’est pas tout, Haku dans le voyage de Chihiro est aussi une excellente référence, notamment beaucoup plus orientée vers l’eau et les bien faits que cette dernière apporte au peuple.

    D. Dans les Jeux Vidéos

    Une licence en domine toutes les autres pour les jeux vidéo quand on part découvrir le Japon : Dragon Quest, un jeu de rôle créé par Yuji Horii. Ceux qui sont représentés dedans sont à la fois des occidentaux comme orientaux, mais comme quoi, ça inspire même les plus grands créateurs.

    On peut aussi voir la licence qui les colle de près, à savoir, Monster Hunter. Venant de l’anglais Chasseur de Dragons, on va y rencontrer tous types de bestioles : ceux vus plus haut, mais aussi le Wyvern, Dragonnet, Dragons Africains, et on en passe.

    E. Pop Culture Japonaise 

    Et pour clôturer le tout, l’art du monde contemporain va aussi retrouver les nombreux éléments de la bête mythique. En se baladant dans les rues des quartiers populaires du Japon comme Harajuku, à Tokyo, le dragon est encore présent. 

    Dans des graffitis qui vont beaucoup se rapprocher des tatouages Japonais, il va souvent être présent avec une image de serpent à plumes ou à écailles. Bien-évidemment, les couleurs qu’il possède vont avoir une signification très proche de celles qu’on a vu plus haut pour Ryujin.

    Mais également dans l’art et la décoration, beaucoup de toiles sont encore peintes avec les éléments traditionnels de culture, incluant ce point clef de l’Histoire du Japon. Les artistes contemporains vont souvent exposer leur toile avec beaucoup de fierté, tout autant qu’un Dieu Dragon en ferait pour exprimer sa force et son pouvoir.

    Dragon Japonais, par Eternal Japon 

    tableau dragon japonais

    Un long article qui touche à sa fin. Pour toute la documentation, on l’a déjà mentionné plus haut, mais tout a été réalisé à partir du Japon directement, dans les librairies qui rassemblent les meilleurs récits sur les Dragons Japonais.

    Notre mission, c’est de toujours vous apporter l’information au plus proche du Japon, et encore une fois, on peut dire que c’est une mission réussie.

    Si vous souhaitez en savoir plus sur la longue histoire de ces derniers et les dragons japonais, n’hésitez surtout pas à nous le faire savoir dans les commentaires. Et pour les plus impatients ou impatients d’entre vous, il suffit de vous inscrire à notre newsletter, et une avant-première sera là, spécialement pour vous.