Festival Sanja Matsuri | Eternal Japon

COVID-19: LIVRAISON ASSURÉE

Rechercher

    Cette section ne contient actuellement aucun contenu. Ajoutez-en en utilisant la barre latérale.

    Image caption appears here

    Add your deal, information or promotional text

    Sanja Matsuri : quel est ce festival ?

    • 2 min lu

    festival sanja matsuri

    sanja matsuri festival

    Le Sanja Matsuri (Sanja Matsuri) est un festival annuel qui se tient chaque année en mai au sanctuaire d'Asakusa, à Taito-ku, Tokyo. Il est officiellement connu sous le nom de Grand festival du sanctuaire d'Asakusa et est l'un des festivals de début d'été les plus populaires de Tokyo, avec 1,5 million de personnes attendues sur les trois jours. Le nom "Sanja" vient de l'ancien nom du sanctuaire d'Asakusa, "Sanja Gongen-sha". Il est géré par l'Association des partisans du sanctuaire d'Asakusa, qui regroupe les 44 villes du clergé et l'Association d'Asakusa.

    Histoire de la fête

    Jusqu'à la période Edo (1603-1868), les sanctuaires portatifs n'étaient pas au centre du festival comme ils le sont aujourd'hui, mais plutôt un spectacle avec des chars élaborés de chaque ville. La nuit du 17 mars, les trois sanctuaires portables portés par les dieux ont passé la nuit dans la salle principale du temple Sensoji, et le 18, le jour suivant, des pêcheurs d'Omori les ont placés sur un bateau fabriqué à Asakusamitsuke et les ont transportés sur la rivière Sumida dans le "Boat Go", un rituel qui les a ramenés au sanctuaire après avoir débarqué au bout du pont de Komagata.

    Le Festival Sanja Matsuri à nos jours

    Sanja Matsuri histoire

    Aujourd'hui, la fête ne se déroule plus dans le temple, mais le mikoshi (sanctuaire portable) parcourt chaque ville de manière courageuse. En raison du changement de calendrier, le mois de mai passe de mars à mai, et en raison de l'évolution du trafic et de la situation dans chaque ville, les 17 et 18 jours habituels de mai ne sont pas possibles.

    Comment se déroule le festival ?

    • Le vendredi, premier jour du festival :

    Une "grande parade" composée de yatai (chars de musique traditionnelle japonaise), Kinbou, Tobitoukiyari, Sousai, de fonctionnaires municipaux, de la danse Binzasara, de la danse Teko de Geiko-ren, de Kumo Odori, de la danse Shirasagi et de yatai (chars) traversera Asakusa. En outre, la "danse de Binzasara", désignée comme un bien culturel populaire immatériel national, sera dédiée au sanctuaire et à la salle de kagura du sanctuaire d'Asakusa.

    • Le samedi, en milieu de journée :

    Après la "Cérémonie régulière du Grand Festival", la "Procession des MIKOSHI unis dans la ville" se tiendra à partir de midi. Une centaine de sanctuaires portables des paroissiens d'Asakusa des 44 villes se rassemblent sur la place derrière le temple Sensoji et se lancent un par un. Après avoir été purifiés au sanctuaire d'Asakusa, ils se rendent dans chaque association de ville.

    • Le dernier jour du festival ( dimanche ) :

    Commence à 6 heures du matin avec les "Miyadashi", lorsque les trois Mikoshi (sanctuaires portatifs) du sanctuaire d'Asakusa sont lancés depuis le terrain du sanctuaire. Ensuite, le Mikoshi, le mikoshi (sanctuaire portable) du siège social, passe par chaque association de la ville et retourne au sanctuaire d'Asakusa le soir pour l'"entrée du sanctuaire". L'enceinte du sanctuaire d'Asakusa est interdite aux "Miyadashi" et aux "Miyairi".

    Veuillez noter que la date, l'heure, le lieu, les artistes, les conditions et les frais de participation à l'événement sont susceptibles d'être modifiés. Veuillez contacter le lieu ou l'organisateur à l'avance ou consulter le site web officiel pour obtenir les dernières informations.