TOP 11 : Meilleurs races de chiens japonais - Eternal Japon

Guide des 11 meilleures races de chiens japonais

par Eternal Japon avril 05, 2021

CHIEN JAPONAIS

Les chiens japonais sont des races de chiens authentiques originaires du Japon, et généralement, il s'agit des 6 races de chiens Nihon-Ken. Les races de chiens Nihon-Ken sont le Shiba Inu, le Shikoku Ken, le Kishu Ken, le Kai Ken, le Hokkaido Ken, l'Akita Inu. Il existe également d'autres races de chiens japonais comme le Chin japonais, le Spitz japonais, le Tosa, le Terrier japonais et le Ryukyu.

Ces chiens superstars ne sont pas seulement beaux, ils ont aussi une histoire et des origines colorées qui ont donné naissance à des chiens uniques, forts et intelligents qui sont convoités comme chiens de travail et compagnons.

Voici notre liste ultime des races de chiens japonais !

1. Shiba Inu

shiba inu

Le Shiba Inu est peut-être de petite taille, mais il a une énorme personnalité ! On pense qu'il s'agit du plus ancien des six Spitz originels du Japon, qui a survécu à la Seconde Guerre mondiale et à une quasi extinction pour représenter la race telle qu'on la connaît aujourd'hui.

Ce chien japonais de 20 livres ressemble à un renard avec ses oreilles dressées, son pelage orange et blanc et ses yeux en amande, mais la constitution athlétique et l'agilité du Shiba Inu en ont fait un chasseur furtif.

Le Shiba Inu est très intelligent, mais si vous ajoutez à cela sa nature fougueuse, vous obtenez un chien espiègle.

Cette race est connue pour être têtue, mais une éducation et une socialisation précoces permettent de limiter ce comportement.

Si vous voulez posséder l'une de ces petites boules de poils, préparez-vous à débourser entre1 500 et 3 500 euros pour un chiot Shiba Inu provenant d'un éleveur réputé.

2. Chin japonais

chin japonais

Le Chin est un chien intéressant à regarder avec son visage écrasé, ses yeux espacés et sa queue en forme de plume.

C'est l'une des plus anciennes races de chiens japonais, qui vivait dans les cours impériales. Elle a conservé un air élégant à travers les décennies, avec un épais manteau de fourrure longue et soyeuse qui a une texture de plumes sur tout le corps et la tête. Elle se décline en couleurs bicolores, noir et blanc ou rouge et blanc.

On dit que le Chin possède des qualités félines qui lui confèrent une personnalité intéressante.

Par exemple, ce petit chien japonais adore sauter ! Il n'est pas rare de voir le Chin sauter de meuble en meuble ou se reposer dans des endroits élevés et inhabituels ! Ne soyez donc pas surpris si vous la trouvez lovée sur le dessus de la table basse.

Le Chin marche d'un pas léger et se lèche pour se nettoyer. Elle s'attaque aussi aux jouets comme un chat !

En ce qui concerne le tempérament, il n'y a rien de mieux pour un chien de famille. Le Chin est amical envers tout le monde, enjoué et bien élevé.

Si vous êtes sur le marché pour l'un de ces mignons petits chiens, attendez-vous à payer entre 1 500 et 2 500 euros pour un chiot provenant d'un éleveur éthique.

3. Akita Inu japonais

akita inu

L'Akita Inu est la plus grande des races de Spitz du Japon, avec une longue histoire qui n'est pas sans rappeler celle du Shiba Inu. Cet ancien canidé a failli disparaître pendant la Seconde Guerre mondiale, mais des éleveurs passionnés ont maintenu l'Akita en vie.

L'une des figures les plus vénérées au Japon est Hachiko, l'Akita Inu. Ce chien est devenu un symbole de loyauté dans la culture japonaise car il attendait à la gare le retour de son maître, même après sa mort.

L'Akita Inu mesure 66 cm (26 pouces) et pèse jusqu'à 54 kg (120 livres). Il est musclé et bien proportionné avec une tête large, des oreilles pointues et des yeux en amande.

Cette race est un peu lunatique. Ne vous méprenez pas. Avec le dressage et la socialisation, elle aime les membres de la famille et est aussi fidèle qu'un chien de compagnie peut l'être.

Mais l'Akita est de nature distante, n'aime pas que l'on touche à sa nourriture ou à ses jouets et peut être imprévisible avec les étrangers et les autres chiens.

Vous pouvez vous attendre à dépenser entre 750 et 2 000 euros pour un chiot Akita Inu provenant d'un éleveur réputé.

Saviez-vous qu'il existe un Akita américain qui est une race distincte de l'Akita japonais ? Vous pouvez les comparer dans cette vidéo :

4. Spitz japonais

spitz japonais

Le Spitz japonais est le descendant du Spitz allemand, amené au Japon depuis la Chine en 1920. En 1925, deux Spitz blancs ont été importés du Canada. Ces chiens sont les premiers descendants qui ont donné naissance au Spitz japonais moderne.

Le Spitz japonais est un petit chien dont le pelage entièrement blanc est constitué d'une fourrure longue et dense. Ressemblant à un renard, le Spitz japonais a une petite tête avec des oreilles dressées, des yeux foncés et un visage pointu.

Ce chien est un petit spitfire, se tenant en alerte et prêt à aboyer comme un fou si un étranger s'approche de la maison. Ce comportement courant lui a valu la réputation d'être un système d'alarme naturel.

Dans l'ensemble, le Spitz japonais est un merveilleux chien de compagnie. Il adore les câlins et l'attention, ce qui en fait un choix idéal pour les personnes âgées et les enfants. Il a un comportement énergique et est prêt à jouer toute la journée. Cette race est également connue pour sa loyauté inébranlable.

Les éleveurs peuvent demander entre 1 000 et 2 500 euros pour un chiot Spitz japonais en bonne santé.

5. Shikoku

shikoku

Le chien Shikoku est un autre Spitz bien-aimé, élevé pour la chasse au sanglier sur l'île de Shikoku. Il ressemble à l'Akita et au Shiba Inu en apparence, mais il est de taille moyenne avec un instinct pour la nature.

Qu'est-ce que j'entends exactement par sauvage ? C'est l'un des nombreux chiens domestiques qui ressemblent à des loups.

Le Shikoku se distingue de ses cousins Spitz par un beau pelage épais qui se décline en 3 teintes : sésame noir, sésame rouge et blanc. Un visage triangulaire et des oreilles dressées ajoutent à ses caractéristiques de loup.

Cette race de chien japonais de taille moyenne aime le plein air. En fait, pendant des siècles, les chiens Shikoku ont erré librement dans la nature pour chasser et explorer.

Cela a été autorisé afin que la race conserve sa nature primitive. Les instincts désirés sont restés intacts, mais ils ont également donné naissance à des traits de caractère distants et à une indépendance à toute épreuve.

Ce qui est étonnant chez le Shikoku, c'est son comportement naturellement adaptatif. Même s'il s'épanouit à l'extérieur, il aime aussi être à l'intérieur.

Vous verrez les pitreries des animaux sauvages disparaître et le Shikoku se blottira sur le canapé comme un gros bébé, en faisant des bisous et en suppliant qu'on lui frotte le ventre. Ce chien japonais a besoin d'être touché !

Il s'agit d'une race rare qui est difficile à trouver en vente en dehors du Japon. Vous devrez débourser plus de 2 000 € pour un Shikoku.

6. Kishu

kaishu

Voici le Kishu ou Kishu Ken, une race de chien japonais qui existe depuis des milliers d'années. Ce canidé de taille moyenne est originaire de la région de Kishu et était autrefois très utilisé pour la chasse au sanglier et au cerf.

Il ressemble à l'Akita et au Shiba Inu dans sa constitution, avec le visage triangulaire typique des Spitz, des oreilles dressées et une longue queue enroulée.

La robe du Kishu n'existe que dans des couleurs unies (pour être accepté comme race pure). Cela inclut le blanc, le noir, le rouge et le sésame. Le blanc est la couleur de robe la plus courante.

Cette race aime sa famille et est affectueuse envers les enfants. Elle sera dévouée à 100 % à son unique propriétaire ou famille et à personne d'autre.

Le Kishu est intelligent, alerte, compétitif et joueur. Faites attention aux instincts de meute, qui l'amèneront à essayer de dominer les autres animaux. Vous devez montrer à ce chasseur furtif qui est le patron.

Si vous vous adressez à des éleveurs réputés et honnêtes, vous pouvez vous attendre à payer entre 300 et 500 euros pour un joli chiot Kishu.

7. Tosa

chien tosa japonais

Le Tosa Inu est certainement le plus musclé des chiens de race japonaise. C'est une bête canine qui peut peser jusqu'à 90 kg (200 lbs) !

Le Tosa a un aspect différent de celui des Spitz, avec une tête massive et un museau carré. Les mâchoires sont larges et puissantes, avec des oreilles en velours qui pendent sur les côtés de la tête.

Le chien Tosa japonais a été élevé pour le combat au Japon. Il peut être intrépide et protecteur en tant que chien de garde, mais il est également connu pour faire preuve d'agressivité s'il n'est pas correctement dressé.

Il aime affirmer sa domination et a besoin d'un maître stable et expérimenté. Cette énorme race de chien japonais n'est pas recommandée pour les nouveaux propriétaires de chiens.

Un chiot Tosa coûte entre 600 et 800 euros.

8. Hokkaido

hokkaido

C'est le super chien de la famille des Spitz ! Sans blague, ce chien de taille moyenne est construit pour résister au froid extrême et à la neige, avec des os solides, une peau épaisse et une endurance inébranlable.

Le Hokkaido était utilisé pour la chasse, il n'est donc pas étonnant qu'il soit à l'aise dans les grands espaces. Également utilisé comme chien de travail pour aider à maintenir l'ordre dans les chenils, il est facile à dresser et intelligent et possède un caractère dominant.

L'Hokkaido se distingue par son odorat phénoménal. Cette race a la capacité de retrouver le chemin de la maison à des centaines de kilomètres de distance.

Le Hokkaido aime sa famille et restera à ses côtés quoi qu'il arrive. Il adore tout particulièrement les enfants et leur montre son affection par des baisers, des câlins et un empressement à jouer.

Un chiot Hokkaido coûtera entre 300 et 400 euros s'il provient d'un éleveur réputé.

9. Kai Ken

Kai Ken

Le Kai Ken est un chien japonais remarquable, parfois appelé tora, ce qui signifie "tigre" en japonais. Cela est dû à son pelage bringé de rayures dorées sur fond de fourrure sombre, qui lui sert de camouflage lors des séances de chasse.

Le Kai Ken est un véritable athlète brutal, doté de la force et de la vitesse d'un chien, mais de l'agilité et de l'agilité d'un chat. Il peut conquérir le terrain le plus intimidant et le fera pour gagner la chasse.

Le Kai Ken a été élevé pour le travail, mais il peut devenir un merveilleux chien de compagnie s'il est bien dressé. Il fait preuve de la même loyauté que les Spitz, ce qui vous assure que vous serez le centre de son monde, mais ne vous attendez pas à ce qu'il aime les autres chiens ou les enfants de la même façon.

Si vous êtes intéressé par un chiot Kai Ken, attendez-vous à payer entre 300 et 600 euros.

10. Terrier japonais

Terrier japonais

Cette race rare porte également d'autres noms, notamment Mikado, Nihon, Nippon ou Oyuki Terrier. Elle fait partie des races de chiens japonais miniatures qui font un merveilleux compagnon.

Le Terrier japonais n'atteint qu'environ 33 cm (13 pouces) de hauteur, avec une carrure élancée et un pelage court et dense à poils raides. Le pelage est généralement blanc et noir ou blanc et feu. La tête est généralement noire.

Si vous recherchez un meilleur ami câlin qui ne présente aucun danger de morsure, le joyeux petit Nippon sera toujours là pour égayer votre journée. Parfois, il s'attache même à une personne en particulier dans la famille, devenant très protecteur envers elle.

En outre, il s'entend très bien avec les enfants et les autres chiens et animaux de compagnie - il faut simplement s'assurer qu'ils ne sont pas plus petits que le Terrier japonais. Toute cette possessivité affectueuse entraîne un autre trait de caractère moins souhaitable : la jalousie.

Dans l'ensemble, ce sont de merveilleux chiens de famille qui ne demandent qu'à plaire et qui sont faciles à éduquer. Vous pouvez vous attendre à payer en moyenne 600 € pour un chiot terrier japonais.

11. Ryukyu

Ryukyu

Ce chien rare originaire d'Okinawa voit sa population diminuer lentement, mais il était autrefois largement utilisé comme chien de pistage et d'aboiement pour la chasse au sanglier.

Il s'agit d'un chien de taille moyenne avec la constitution musculaire et l'endurance du Hokkaido et le pelage foncé et bringé du Kai Ken.

Ce qui distingue vraiment le Ryukyu des autres chiens, cependant, c'est son ergot. Il s'agit d'une griffe supplémentaire située à l'arrière de la patte. On pense que ce vestige a évolué après que le Ryukyu a passé des années à vivre dans la forêt tropicale. Il utilisait ces griffes pour grimper aux arbres.

En ce qui concerne le tempérament, vous pouvez vous attendre à ce que ce chien soit confiant, alerte et courageux. S'il est dressé et socialisé dès son plus jeune âge, il fait un chien de famille calme et dévoué. Ils sont même utilisés pour des travaux de thérapie.

Le Ryukyu a tendance à avoir un comportement de chef de meute, vous devez donc vous affirmer comme le responsable pour que ce chiot intelligent se comporte au mieux.

Je n'ai pas été en mesure de trouver un prix précis pour les chiots Ryukyu, ce qui montre à quel point cette race japonaise unique est rare !

Conclusion : Quelle est votre race de chien japonaise préférée ?
Les races de chiens japonais sont uniques en leur genre. Chacune d'entre elles présente un ensemble unique de caractéristiques qui en font des chiens de compagnie, de chasse, de travail et de garde appréciés et recherchés dans le monde entier.

Voici un rapide tour d'horizon des 11 races que nous avons couvertes :

  • Shiba Inu
  • Chin japonais
  • Akita Inu
  • Spitz japonais
  • Chien japonais Shikoku
  • Kishu
  • Tosa
  • Chien japonais d'Hokkaido
  • Kai Ken
  • Terrier japonais
  • Ryukyu
Eternal Japon
Eternal Japon


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

kintsugi
Découvrir : Le kintsugi

par Eternal Japon avril 06, 2021

Voir l'article entier
Wabi Sabi
Découvrir le Wabi Sabi !

par Eternal Japon avril 06, 2021

Voir l'article entier
Haiku japonais
Haiku Japonais : Tout ce qu'il faut savoir

par Eternal Japon avril 06, 2021

Voir l'article entier