Inemuri : dormir n'importe ou et n'importe quand | Eternal Japon

COVID-19: LIVRAISON ASSURÉE

Rechercher

    Cette section ne contient actuellement aucun contenu. Ajoutez-en en utilisant la barre latérale.

    Image caption appears here

    Add your deal, information or promotional text

    Inemuri : dormir n'importe ou et n'importe quand

    • 6 min lu

    inemuri

    Le Japon est un pays très différent culturellement et ce concept le pourve. Si vous êtes ici, vous vous demandez sûrement : qu'est-ce que le Inemuri ? Comment pratiquer le Inemuri ? Ou est pratiqué le Inemuri ?

    Nous sommes passionnés par l'univers japonais et nous allons répondre à toutes vos questions dans cet article, nous verrons donc :

    • Qu'est-ce que le Inemuri
    • Histoire du Inemuri
    • Pourquoi le Inemuri
    • Comment pratiquer le Inemuri ?

    C'est parti pour découvrir tout ça !

    Le concept d'inemuri peut être simplifié en disant "dormir au travail", mais une définition plus précise serait "être présent pendant le sommeil". L'inemuri peut être, dormir dans les gares, en classe, sur les marches d'un centre commercial.

    C'est quoi Inemuri ?

    inemuri

    Dans la plupart des pays, dormir au travail n'est pas seulement mal vu, cela peut vous faire renvoyer sur le champ.

    Mais au Japon, la sieste au bureau est courante et culturellement acceptée. Et en fait, elle est souvent considérée comme un signe subtil de diligence : Vous devez travailler jusqu'à l'épuisement.

    Le mot pour cela est "inemuri". Il est souvent traduit par "dormir pendant le service", mais Brigitte Steger, maître de conférences en études japonaises au Downing College de Cambridge, qui a écrit un livre sur le sujet, estime qu'il serait plus exact de le traduire par "dormir pendant la présence".

    Cela, dit-elle, reflète l'approche japonaise du temps, où l'on considère qu'il est possible de faire plusieurs choses simultanément, même si c'est à une intensité moindre. On peut donc s'attribuer le mérite d'avoir assisté à cette ennuyeuse réunion trimestrielle de vente tout en rêvant de vacances à la plage.

    L'Inemuri est plus répandu parmi les employés plus âgés des professions de cols blancs, a déclaré le Dr Steger. Les employés débutants ont tendance à vouloir rester éveillés toute la journée et à être considérés comme énergiques, et les travailleurs sur les chaînes ne peuvent pas s'assoupir.

    Inemuri selon les sexes

    Les deux sexes se livrent à des inemuri, mais les femmes sont plus susceptibles d'être critiquées pour cela, surtout si elles dorment dans une position considérée comme inconvenante.

    L'inemuri est pratiqué au Japon depuis au moins 1 000 ans, et il n'est pas limité au lieu de travail. Les gens peuvent faire la sieste dans les grands magasins, les cafés, les restaurants ou même dans un endroit confortable sur un trottoir animé de la ville.

    L'explosion de cette tendance

    japonaise inemuri

    Depuis l'aube de la civilisation, les gens font de temps en temps la sieste en public. Mais l'idée plus spécifique de l'inemuri a vraiment pris son envol pendant le boom économique de l'après-guerre au Japon. Le miracle économique du Japon des années 60, 70 et 80 a vu le pays connaître une croissance rapide et s'imposer comme l'une des principales puissances mondiales.

    La vie était bonne pour la plupart. Les gens avaient plus d'argent, ils avaient des emplois et ils avaient de l'argent à dépenser pour leurs loisirs. En conséquence, les gens sont devenus très, très occupés. Les Japonais étaient fiers d'être connus comme la nation travailleuse qui ne dort jamais. Qui avait le temps de dormir quand il y avait de l'argent à gagner, des réunions à faire et des rendez-vous à tenir ?

    La culture du Inemuri

    sommeil metro

    Dormir dans le métro ou au bureau est le signe d'un travailleur acharné( cela rappel le concept de salaryman). En fait, votre patron pourrait même l'encourager. Dormir en classe (bien que ce soit loin d'être aussi acceptable) suggère encore subtilement la bonne intention de rester éveillé tard la nuit précédente pour étudier.

    Le consensus général sur l'inemuri semble être que, tant que vous n'empiétez pas sur le territoire, ne bloquez pas ou ne dérangez pas la paix, il est parfaitement acceptable de dormir. Une bonne comparaison serait un aéroport.

    Dans un aéroport, les personnes fatiguées par une longue nuit sont étalées, endormies rapidement, partout où elles le peuvent. Mais la grande majorité des gens ne le sont pas. Il en va de même pour les inemuri.

    Qu'y a-t-il derrière Inemuri ?

    housses coussin japonais

    Pourquoi l'inemuri est-il plus acceptable au Japon que dans d'autres pays ?

    Il n'y a pas de raison unique. De nombreux facteurs se conjuguent pour créer un environnement dans lequel l'inemuri s'intègre confortablement. L'un d'entre eux est que les Japonais sont tout simplement des gens qui travaillent dur.

    Contrairement à l'Europe et à l'Amérique, les heures supplémentaires font partie de la culture du travail au Japon, et la plupart des employés de bureau font dix heures ou plus par jour. Soudain, une petite sieste sur le banc ou dans le train du retour est beaucoup plus invitante.

    La deuxième situation la plus courante dans laquelle l'inemuri est présent est dans les quartiers nocturnes de Shinjukuet de Shibuya, aux petites heures du matin.

    Les Japonais sont très dépendants de leur système de transport public. Après une nuit de beuverie, il est fréquent de voir des hommes étalés sur les marches, les bancs publics ou même le sol, dormant en attendant que les trains reprennent la route.

    Peur de rater quelque chose ( FOMO )

    fear of missing out

    Fomo : fear of missing out

    L'Inemuri peut être comparé au phénomène du 21e siècle du FOMO, ou "peur de manquer". Les gens font l'expérience du FOMO uniquement parce qu'ils ne peuvent pas être partout à la fois.

    Si une personne manque le dîner d'un ami pour assister à la fête d'anniversaire de sa grand-mère, elle connaîtra le FOMO, et vice versa. C'est inévitable. À l'ère moderne, il y a tout simplement trop de choses à faire, tant de possibilités qui n'existaient pas auparavant. Il est impossible de vivre sa vie sans "rater" quelque chose, simplement parce qu'on existe.

    C'est là que l'inemuri entre en jeu. Etre "présent pendant son sommeil" - même s'il est endormi dans le métro après avoir travaillé tard ou s'être endormi pendant la réunion du matin, le potentiel d'être présent est beaucoup plus réel. Ainsi, l'inemuri pourrait être considéré comme une manifestation du FOMO ou, à tout le moins, comme un phénomène moderne dans la même veine.

    Un phénomène normal

    t-shirt japonais

    Dormir en public est particulièrement fréquent dans les trains de banlieue, aussi bondés soient-ils ; ils se transforment souvent en chambres de facto. Le fait que le Japon ait un taux de criminalité très faible est un élément positif.

    Il est très peu probable, si vous dormez dans un train, que quelqu'un essaie de vous voler ou quoi que ça soit.

    L'une des raisons pour lesquelles le sommeil en public est si courant au Japon est que les gens dorment si peu à la maison. Une étude gouvernementale de 2015 a montré que 39,5 % des adultes japonais dormaient moins de six heures par nuit.

    👉 Comment les japonais dorment ?

    Une règle non écrite de l'inemuri est de dormir de façon compacte, sans "violer les normes spatiales", a déclaré le professeur Bestor. "Si vous vous allongez sous la table dans la salle de conférence du bureau, ou si vous prenez plusieurs places dans le train, ou si vous vous allongez sur un banc de parc", a-t-il dit, on vous reprochera d'être socialement perturbateur.

    Le Dr Steger a souligné que des yeux fermés n'étaient pas toujours synonymes de fermeture des yeux : Une personne peut les fermer juste pour construire une sphère d'intimité dans une société qui en a peu.

    C'est en partie pour cette raison que Mme Steger a déclaré qu'elle pouvait imaginer que l'inemuri disparaisse au Japon. De nos jours, les smartphones peuvent transporter les gens dans leur propre zone privée les yeux grands ouverts.

    Le japonais a même un terme spécifique pour désigner cet état de sommeil - mais pas totalement - inemuri (居眠り). Inemuri se traduit par "dormir tout en étant présent". A ne pas confondre avec hirune (昼寝), qui se traduit par "sommeil de jour", ou sieste, qui serait intentionnelle.

    Les jeunes enfants ont un temps alloué pour le hirune. Les adultes peuvent faire une hirune à la maison pendant le week-end. Mais en général, la plupart des jours, les adultes ne peuvent se faufiler qu'en inemuri et non en hirune.

    Comment pratiquer l'Inemuri ?

    inemuri japon homme

     

    • N'empruntez pas l'épaule de la personne assise à côté de vous. Lorsque vous dormez dans le train, utilisez votre sac comme oreiller ou inclinez votre tête verticalement pour que votre tête regarde en haut ou en bas - je vous conseille de regarder en bas car montrer à tout le monde votre visage endormi est un peu gênant.
    • Posez votre tête sur la table, mais ne dormez pas sur le sol en dessous. Ne faites pas un lit avec plusieurs chaises. N'apportez pas d'oreiller ou de sac de couchage. En fait, ne dormez pas complètement.
    • Utilisez votre sac comme oreiller. Non seulement cela vous empêchera d'utiliser quelqu'un d'autre comme oreiller, mais il vous sera plus difficile de vous faire voler. Non pas que cela arrive souvent, mais si vous tenez votre sac ou si votre tête est dessus, vous vous réveillerez très probablement si quelqu'un essaie de vous le prendre.
    • Ne ronflez pas. Comme lorsque vous êtes éveillé, restez tranquille dans les lieux publics, surtout dans les trains bondés.
    • Réglez votre alarme et gardez vos écouteurs à l'intérieur. Les règles de silence s'appliquent toujours ici, alors ne déclenchez pas d'alarme trop forte pour sonner dans les lieux publics. Réglez votre alarme pour qu'elle vibre ou pour qu'elle ne soit entendue que par vos écouteurs.
    • Mieux encore, utilisez une application GPS pour train afin de vous réveiller lorsque vous vous approchez de votre gare. Si vous dormez dans un train, utilisez une application mobile qui vibre lorsque le train s'approche de la gare où vous voulez descendre. C'est tellement utile.
    • Réveillez votre ami s'il doit descendre à une certaine gare.