Jorōgumo : La Femme Araignée

par Eternal Japon sur October 07, 2020

Aujourd'hui nous allons vous parler de la Jorogumo, un yokai qui a l'apparence d'une araignée mais qui peut aussi prendre la forme d'une femme séduisante. Son nom viens de Trichonephila clavata, un vrai type d'araignée !

Origines du yokai Jorogumo

jorogumo

Une humaine, une araignée, un démon ? Eh bien, en réalité, c'est un petit peu un mélange de tout ça.

Connue comme une femme magnifique et très séduisante elle est capable de prendre l'apparence humaine sans jamais qu'un homme ne doute de sa vraie nature. Son reflet en revanche révèle sa forme d'araignée peu importe la transformation dans laquelle elle est.

Comme nous l'avons dit le nom de Jorō-gumo vient d'une vraie araignée qu'on retrouve au Japon dans les archipels, elles mesurent environ 3 centimètres de long, même si leur taille augmente avec l'âge.

Les plus coriaces sont même capables d'attraper et de manger des petits oiseaux... Grand soutiens aux arachnophobes.

Ces araignées sont alors réputées au Japon pour leur taille plutôt signifiante à l'âge adulte, leurs couleurs très vives et sublimes ainsi que pour la solidité de leur toile.

Tout cela est très important pour mieux comprendre les caractéristiques du Yokai qu'est le Jorogumo après tout, les légendes s'inspirent très souvent du monde réel pour ne pas dire tout le temps. 

La vie de la Joro-gumo

jorogumo yokai

Art : kgoggles

Concernant son style de vie, il est en réalité plutôt tranquille, cette créature a une vie très solitaire et n'aime pas spécialement se mélanger avec les autres, que ça soit des yokai ou des humains.

Ayant une vie très longue, elles développent de nouveaux pouvoirs à l'âge de 400 ans, ces araignées ont pour habitude de faire leur nid dans les maisons en ville, les forêts ou même les grottes pour les plus solitaires.

Leurs capacités

Évidemment pour se nourrir d'humain il faut qu'elles aient des habilités nécessaires à cela. Elles sont habiles, trompeuses jolies et très sexy. N'importe qui pourrait tomber amoureux et leur apparence a un rôle énorme dans leurs capacités !

Leur proie favorite ? Ce sont évidemment les gommes jeunes et beaux, des hommes solides avec un grand charisme. Ce sont d'ailleurs souvent des samouraïs qui seraient prêt à tout pour oublier la guerre dans les bras d'une femme tendre.

Comment procède-t-elle ?

Une fois sa cible repérée elle va tout simplement inviter le jeune homme chez elle. Eh oui, même avant Tinder cela existé c'est d'ailleurs à cause de ça notamment que cette créature a une réputation de prostituée.

Malheureusement une fois que l'homme avait décidé de l'accompagner on pouvait très rarement le revoir un jour, même jamais. Une fois l'homme arrivé au lieu de rendez-vous (spoiler alerte : pas dans une maison chaleureuse) elle va alors se servir de ses fils de soie très solides pour enrouler l'homme en le laissant mourir avec le temps.

Oui, elle a un côté assez cruel c'est vrai. Elle a aussi la capacité de cracher du feu par sa bouche ou ses mains quand elle souhaite effectuer le désastre ou lorsque la victime ne se laisse pas faire.

Le yokai en forme d'araignée selon la Légende

araignée yokai japon

D'après les légendes de l'époque Edo, la belle femme capable de se transformer en araignée va emmener l'homme dans une petite maison ou cabane et lui jouer un instrument de musique pour le détendre. 

Quand celui-ci aura arrêté de se méfier, elle commencera alors à tisser ses toiles autour de son corps discrètement afin de le rendre immobile. Ensuite, elle peut le dévorer vivant ou le laisser mourir avec le temps.

Comme le yokai noppera-bo elle peut simuler avoir un bébé dans une petite couverture pour attirer l'attention d'un homme. Ensuite, en lui demandant de le tenir, il se rendra compte qu'il ne s'agit que d'un sac d'œuf d'araignées qui finiront par se libérer et l'attaquer.

La légende des chutes Joren

Cette histoire est très connue, un jeune bûcheron se reposait tranquillement au pied de la chute Joren à Izu quand il a aperçu la jeune femme au loin. Elle était splendide et il est instantanément tombé amoureux d'elle.

Il est alors revenu tous les jours pour la regarder et créer une connexion avec elle. Malheureusement, après quelques jours, son entourage a remarqué qu'il avait perdu de l'énergie et qu'il avait l'air très déprimé.

Un moine bouddhiste connaissant les légendes de la région a alors suspecté que le jeune homme était pris au piège par une Joro-gumo. Il a alors accompagné le jeune homme et ses dires se sont validés.

yokai araignée

Il a commencé à prononcer des sûtras pour libérer le bucheron de l'emprise de cette araignée quand celle-ci a renforcé ses toiles en essayant de capturer l'homme en voulant l'emmener avec elle sous la cascade.

Heureusement, le moine a intensifié ses sûtras et a réussi à libérer l'homme en faisant disparaître les toiles de ce yokai avec la seule force de son chat de sûtras.

Malheureusement plus tard, le jeune bûcheron n'a pas plus se remettre de sa séparation avec la femme araignée… Il a donc consulté un Tengu pour lui demander conseil. Celui-ci lui a formellement déconseillé de retourner voir la Joro-gumo.

Évidemment, l'homme n'en a fait qu'à sa tête et on ne l'a plus jamais revu.

Laisser une réponse

Les commentaires doivent être approuvés avant de s'afficher


RETOUR AU SOMMET